AddThis Social Bookmark Button

Jade de l'École des Camélias Yann Arthus-Bertrand à Villaines sous Bois (95570) nous écrit pour nous faire partager un des gestes 10:10 réalisé par son école. Voici sa lettre :

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Ludovic, Loudéac

Ça faisait un moment qu’on était conscient du gaspillage stupide d’eau potable dans les toilettes, et toujours gênés de vider l’eau du bain à peine sale sans rien en faire d’autre.
Le jour où on a eu une légère fuite d’eau dans nos toilettes, ça a été un élément déclencheur. Comme je craignais une réparation coûteuse, nous n’avons pas fait réparer tout de suite la chasse d’eau. Pour pouvoir continuer à utiliser ces WC, nous avons pensé utiliser l’eau du bain des enfants, puisque la baignoire est juste à côté.
Nous avons installé un seau dans la salle de bains, et pris l’habitude de laisser la baignoire remplie le matin, une fois les quatre enfants passés à la douche, et de la vider au fur et à mesure de la journée dans les WC, au moyen du seau.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Manuella, 22 ans, Paris

L’âge minimum pour être écovolontaire c’est 18 ans : j’ai fait ma première mission à 18 ans avec l’association A Pas de Loup. L’année suivante je n’en n’ai pas fait, et ensuite ils cherchaient une encadrante, je me suis lancée. J’ai fait mon stage chez eux et je suis devenue administratrice de l’association.

J’ai choisi A Pas de Loup parce que c’est là où la démarche est la plus cohérente. En mission, on y va en covoiturage, on utilise des toilettes sèches, on mange bio, pas de viande, on trie les déchets… Et dans le cas de missions à l’étranger, la durée minimale est d’un mois, pour compenser la nécessité de prendre l’avion.

L’écovolontariat chez A Pas de Loup est cadré par une charte : le volontaire donne son temps, son énergie, mais pas son argent ! Ce n'est pas lui qui finance le programme, ce n’est pas de l’éco-tourisme. Le transport est à sa charge, mais ensuite les frais d’hébergement sont modestes : pas plus de 16 € par jour et par personne, sinon le chantier n’est pas répertorié. Et dans le cas d’une mission à l’étranger, l’argent dépensé pour l’hébergement et la restauration va directement aux populations locales (par exemple, au Togo, ce sont des villageois qui assurent l’hébergement des écovolontaires).

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Chers amis signataires de 10:10,

Depuis que vous vous êtes engagés dans la campagne 10:10, vous cherchez probablement des idées simples, ingénieuses et faciles à adopter pour réduire le carbone que vous émettez tous les jours. Vous essayez de trouver les solutions qui vous correspondent le mieux.

Ces solutions, propres à vous, nous intéressent. Elles nous intéressent parce que nous avons tous une façon différente de vivre et donc aussi une façon différente d'émettre du carbone et de réduire nos émissions : chacun détient une partie de la solution.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Créées par l'ADEME et la Fondation Nicolas Hulot à l’occasion du Défi pour la Terre, les fiches bonnes pratiques donnent des réponses concrètes pour accompagner les citoyens dans leur volonté de changer leur comportement.

Elles se déclinent en trois thèmes : "J'habite", "Je consomme", "Je me déplace" et synthétisent la démarche à entreprendre, l’explicitent par un exemple et communiquent les adresses utiles pour mener à bien son projet (aides financières, comment en savoir plus…).

AddThis Social Bookmark Button

La communauté d’agglomération Chambéry métropole a publié les résultats du concours « Famille à énergie positive », organisé de novembre à avril.

Cette expérience, qui constitue le volet « habitants » du plan climat de Chambéry, a mobilisé 90 familles. Objectif : appliquer le protocole de Kyoto à l’échelle du grand public en amenant les foyers inscrits à réaliser au moins 8 % d’économies au cours de l’hiver par rapport à leur consommation de l’année précédente.
Réparties en 9 groupes, ces familles ont appris puis appliqué toutes les astuces pour économiser l’énergie au quotidien. Afin de les accompagner dans cette démarche, un partenariat a été conclu avec l’Asder (Association savoyarde pour le développement des énergies renouvelables) et Unis-Cité (association proposant un service civil à des jeunes de 18 à 25 ans).

Lire la suite...

Le Geste 10:10 du Jour

Commentaires



GoodPlanet.info