AddThis Social Bookmark Button
Le changement climatique, de quoi parle-t-on ?

Le climat mondial a connu de nombreuses modifications en traversant des périodes de réchauffement et de refroidissement. Au cours des 400 000 dernières années, la température moyenne de la planète n’a évolué que de quelques degrés. Cependant, au cours du siècle dernier, la température globale sur terre s’est élevée de 0,7°C.

C’est cette évolution si nette sur une période si courte qui est la source de toutes les inquiétudes. Ce réchauffement global est dû à l’accroissement des gaz à effet de serre, amplifiant l’effet de serre naturel.

L’effet de serre est un phénomène tout à fait naturel et indispensable à la vie sur Terre. Sans lui, la température moyenne de la surface de la Terre se situerait autour de -18°C au lieu des 15°C actuels. Ce n’est point l’existence d’un effet de serre qui est à l’origine du changement climatique mais son amplification due aux rejets croissants de gaz à effet de serre.



Le fonctionnement de l’effet de serre est le suivant : les rayons du soleil, absorbés à hauteur des 2/3 par la surface de la terre, sont renvoyés par réverbération dans l’atmosphère sous forme de radiations infrarouges. Certains gaz présents dans l’atmosphère, agissant telles les vitres d’une serre, empêchent ces radiations de repartir directement vers l’espace en les interceptant et les rabattant vers le sol et participant ainsi au réchauffement de la température.

On peut comparer l’effet de serre à une voiture laissée en plein soleil ; la température de l’habitacle augmente, pour la simple raison que les vitres laissent pénétrer le rayonnement solaire mais en retiennent une partie. Le rayonnement ainsi emprisonné est source de chaleur. Il en est de même à l’échelle de la planète où ce sont des gaz appelés « gaz à effet de serre » (GES) situés dans l’atmosphère qui jouent le rôle de vitres et permettent ainsi à la Terre de conserver la chaleur d’une partie du rayonnement solaire.

La présence accrue des GES dans l’atmosphère a pour conséquence de conserver une plus grande partie de cette chaleur. Ainsi, nous faisons face depuis plus d’un siècle à une évolution significative des émissions de gaz à effet de serre et par conséquent des températures.

 

Qui sont les gaz à effet de serre ?


Les gaz à effet de serre sont extrêmement divers. Certains de ces gaz sont naturels, c’est-à-dire qu'ils étaient présents dans l'atmosphère avant l'apparition de l'homme et résultent à la fois de processus naturels et anthropiques (le dioxyde de carbone, le méthane, le protoxyde d'azote…). D'autres sont artificiels, c’est-à-dire exclusivement produits par les activités humaines. Il s'agit de gaz industriels comme les halocarbures par exemple.

Les principaux gaz à effet de serre sont :

  • l'eau (H2O)
  • le dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO2)
  • le méthane (CH4)
  • le protoxyde d'azote (N2O)
  • les halocarbures (CxHyFzClt)
  • l’hexafluorure de soufre (SF6)
  • l'ozone (O3)

Retrouvez plus d'informations sur le site d'Action carbone : http://www.actioncarbone.org.

 

blog comments powered by Disqus

Le Geste 10:10 du Jour

Commentaires



GoodPlanet.info